Le PLIE du Pays de Saint Omer est une association créée en 2001

A l'initiative des élus des locaux :

La communauté d'agglomération du Pays de Saint Omer (CAPSO)

La communauté de communes de la Région d'Audruicq (CCRA)

La communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL)

Le PLIE du Pays de Saint Omer est un dispositif local au service des personnes rencontrant le plus de difficultés pour trouver un emploi durable. Cet acteur de l’emploi permet de mobiliser l’ensemble des acteurs économiques et sociaux du territoire pour proposer un accompagnement individualisé et trouver une solution adaptée à chaque parcours. De façon générale, les PLIE sont reconnus comme des plateformes partenariales de proximité et des dispositifs au service des territoires.

Le cœur de métier du PLIE repose sur trois types d'action :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mobiliser les acteurs ?

 

 

Il s’agit d’abord des institutions qui agissent pour l’emploi, la formation et l’insertion. Naturellement Pôle Emploi, la Mission Locale, le Relais Technique Territorial du Conseil Régional, le service de l’Action Sociale et de l’Insertion du Conseil Départemental mais aussi des organismes qui ont pour objet premier le développement économique, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’Agriculture la Chambre de Commerce et d’Industrie….

 

Il s’agit ensuite des opérateurs publics ou privés qu’ils soient de formation, d’insertion par l’activité économique ou de dirigeants d’entreprises.

 

Il s’agit enfin des opérateurs de développement social local, secteur où il est d’usage de dire qu’il existe un gisement d’emplois notamment en ce qui concerne les services à la personne.

 

Un des rôles du PLIE est d’un côté de susciter, d’accompagner et de soutenir ces actions de développement local.

De l’autre de préparer les bénéficiaires, notamment en amont par des actions de formation et de remise à l’activité productive à pouvoir occuper durablement les emplois créés dans le cadre de ces actions.

Bulles site 2.PNG

Lever les freins à l'accès à l'emploi ?

 

Notre clé d’entrée consiste toujours à se demander en quoi les projets de nos opérateurs favorisent le retour à l’emploi durable des personnes que nous accompagnons.

 

Lever les obstacles à l’accès à l’emploi impose d’agir à la fois envers les demandeurs et envers les offreurs.

 

Côté demandeurs, deux causes majeures entravent l’accès ou le retour à l’emploi. L’absence de moyens physiques de mobilité et la difficulté à trouver des modes de garde adaptés avec des horaires de travail surtout quand ceux ci sont atypiques.